Portail académique de Physique-Chimie

  Accueil > Archives > Le coin des élèves > Faites de la Science - 2010

Faites de la Science - 2010

05 / 07 / 2010
Bravo aux élèves du lycée Suger de Saint-Denis !

Mercredi 9 Juin 2010 a eu lieu la finale régionale du concours “Faites de la Science” organisé par l’Université Paris Est Créteil.

Les élèves de Seconde 5 (Option PCL) du Lycée Suger de Saint-Denis étaient qualifiés et ont défendu avec brio leur projet : ”Eau mon Amour”.

Eau Mon Amour est une illustration expérimentale de quelques propriétés spectaculaires de l’eau.

Morceaux choisis :

1) La fusée à eau

Fusée à eau src="http://spcfa.ac-creteil.fr/IMG/jpg/fusee_eau.jpg">

La fusée à eau est un engin hydropneumatique constitué par une simple bouteille de boisson gazeuse contenant un mélange eau/air que l’on met sous pression. A partir de 5 bars (environ 5 fois la pression atmosphérique) l’engin s’élève dans les airs en éjectant l’eau à grande vitesse.

2) Capillarité, tension de surface

Tension superficielle - Origami capillaire src="http://spcfa.ac-creteil.fr/IMG/jpg/tensionS.jpg">

Lorsqu’on pose une bulle de savon sur une feuille flexible et que l’on diminue le volume de la bulle en aspirant, la feuille enrobe spontanément la bulle et se replie car les forces de tension de surface surpassent la rigidité de la feuille. La forme finale est dictée par le patron initial de la feuille.

3) Le bouillant de Franklin

Le bouillant de Franklin src="http://spcfa.ac-creteil.fr/IMG/jpg/franklin.jpg">

Lorsque l’on refroidit la surface d’un ballon contenant de l’eau préalablement portée à ébullition, l’ébullition reprend en raison de la chute de pression occasionnée par le refroidissement de la vapeur. L’effet de cette chute de pression est visible sur le ballon de baudruche (placé à l’intérieur du ballon en verre) qui se met à gonfler.

4) L’eau surfondue

L'eau surfondue src="http://spcfa.ac-creteil.fr/IMG/gif/surfusion.gif">

Quand on refroidit un liquide, on n’observe pas en général la solidification au moment où on atteint la température de fusion ; on a alors un liquide surfondu qui se trouve dans un état métastable. Il suffit alors d’une petite perturbation pour provoquer la solidification. Ce changement d’état dégage de la chaleur et si la surface du corps est petite, la température remonte. L’eau a été refroidie à -10 °C grâce à un mélange réfrigérant glace/sel.

Texte et illustrations : Mohamed EL Abed, Professeur de Physique au Lycée Suger, Saint Denis.